Nouveautés

Pendant Lockdown biz, vous pouvez nous joindre:

LISTE DE CONTACTS EMPLOYÉS

Puisqu’ils ont été contraints de beaucoup travailler depuis leur domicile au cours de l’année passée, les travailleurs peuvent donc déduire fiscalement une partie de leurs frais de logement comme coûts réels. Mais ce n’est pas nécessairement l’option la plus intéressante.

work

Le forfait légal est automatiquement accordé à tout contribuable qui ne prouve pas ses frais professionnels réels. Pour les travailleurs, cela revient à 30 % des revenus, avec un plafond de 4 880 euros. Ce chiffre est obtenu en se basant sur un revenu annuel brut de plus de 16 266,67 euros.

L’influence du coronarivus

Il n’est intéressant de déclarer les frais professionnels réels que si vos travailleurs peuvent dépasser ce montant. Les experts constatent plutôt la tendance inverse pour l’année 2020 : les salariés sont moins nombreux à déclarer leurs frais professionnels réels.

La crise du coronavirus a en effet fait augmenter les frais de bureau, mais elle a aussi réduit les frais de déplacement entre le domicile et le travail, les frais de restaurant, etc. Par ailleurs, si vos travailleurs reçoivent une indemnité de télétravail ou une indemnité complémentaire pour Internet ou pour leur matériel informatique, ils doivent la déduire des frais professionnels réels prouvés.

Que peuvent déclarer les travailleurs pour leur bureau à domicile ?

Logement

Un locataire peut déclarer une partie de son loyer, mais à une condition : le contrat de bail doit autoriser explicitement l’usage professionnel. Or, la plupart des contrats l’interdisent, car les propriétaires sont plus lourdement imposés en cas de location professionnelle. Si le bien est loué auprès d’une société, cela ne pose pas de problème.

Vos travailleurs ne doivent pas nécessairement disposer d’un espace de bureau distinct. Une table dans un coin du séjour est autorisée. Ils doivent en revanche scinder clairement les frais de la partie privée et les frais de la partie professionnelle. La partie professionnelle peut notamment être déterminée par le rapport entre la surface de travail et la surface totale de l’habitation. Le temps consacré au travail compte également.

Matériel de bureau

Les petites fournitures de bureau comme le papier, les stylos, les frais de téléphone et d’Internet peuvent être entièrement déclarées. Les ordinateurs portables, les logiciels, les smartphones et les meubles de bureau sont amortis, en généralement sur 3 ans.

Autres frais

Les intérêts des prêts hypothécaires, les primes d’assurance incendie et vol, le chauffage, l’électricité, l’eau et l’entretien sont également déductibles, mais il convient de clairement distinguer l’usage privé de l’usage professionnel.

Comment remplir la déclaration ?

Pour déclarer leurs frais professionnels réels, les travailleurs doivent indiquer le montant total sur la déclaration dans le cadre IV aux codes 1258/2258. Il est recommandé de joindre un aperçu détaillé à la déclaration. Informez également vos travailleurs qu’il vaut mieux conserver les factures, tickets et autres justificatifs en cas de contrôle.

Un seul endroit pour tout savoir sur le télétravail

Notre page thématique consacrée au télétravail rassemble toutes les informations nécessaires sur le télétravail. N’hésitez pas à aller régulièrement y jeter un coup d’œil pour obtenir des informations actualisées.

LWB Logo Bottom

Beringen

Doelvoetstraat 7
B-3580 Beringen
tel +32 11 45 60 60
fax +32 11 45 38 49
info@lwb-info.be

Termonde

Noordlaan 81 boîte 1
B-9200 Termonde
tél +32 52 22 44 80
fax +32 52 22 13 63
info@lwb-info.be

Réseaux sociaux

Icône linkedinIcône Facebook

 

LWB est partenaire de :

SDWORX